Il vole près de 80.000 euros dans son bar pour jouer au PMU

  • A
  • A
Il vole près de 80.000 euros dans son bar pour jouer au PMU
L'homme a reconnu qu’il se servait tous les jours dans la caisse, à hauteur de 200 à 300 euros. @ Loïc VENANCE/AFP
Partagez sur :

ADDICTION AUX JEUX - L’homme a reconnu les faits. Il se servait bien dans la caisse, tous les jours, pendant trois ans.

Quand la passion est plus forte que la raison, on peut parfois se retrouver… en prison. C’est ce qui a failli arriver à cet homme de 44 ans, condamné vendredi par le tribunal correctionnel d’Albi  à quatre mois de prison avec sursis pour avoir détourné de l’argent du bar dans lequel il travaillait, révèle samedi la Dépêche du Midi. La raison du larcin ? Il jouait un peu trop au PMU.

Démasqué par une caméra cachée. En près de trois ans, entre 2013 et 2015, l’ancien employé a volé 78.000 euros dans la caisse de l’établissement, lui qui était en charge de la machine du PMU pour enregistrer les paris des joueurs. Le patron de l’établissement, qui ne comprenait pas les trous dans son bilan, a donc fait installer une caméra. C’est comme cela que le voleur a été démasqué.

Il va devoir tout rembourser. A la barre, l’accusé n’a même pas tenté de nier les faits. Il a au contraire reconnu qu’il se servait quotidiennement dans la caisse, à hauteur de 200 à 300 euros, pour aller ensuite jouer au PMU. Une franchise qui a, semble-t-il, joué en sa faveur. Alors que le procureur de la République avait réclamé six mois de prison avec sursis et obligation d’indemniser son ancien patron, le tribunal a tranché pour quatre mois de sursis assortis du remboursement de la totalité des 78.000 euros.