Il vole du riz et des pâtes parce qu'il "avait faim" : 2 mois de prison ferme

  • A
  • A
Il vole du riz et des pâtes parce qu'il "avait faim" : 2 mois de prison ferme
@ MYCHELE DANIAU / AFP
Partagez sur :

Le jeune homme dit avoir agi par "nécessité", son avocate parle d'un nouveau chapitre des "Misérables". 

Du riz, des pâtes et une boite de sardine... Pour ce maigre butin dérobé chez un particulier, un jeune homme de 18 ans vient d'être condamné à de la prison ferme par le tribunal de Cahors dans le Lot. Pourtant, l'interessé affirme avoir agi pour se nourrir, révèle France 3

Un jeune homme à la rue, qui n'a volé que des pâtes. A la rue, ce garçon a indiqué à la barre qu'il avait agi ce jour là par "nécessité", "parce qu'il avait faim". Il a aussi souligné qu'il n'avait rien dérobé d'autre que de la nourriture dans la maison de Figeac dans laquelle il s'était introduit. "La victime n'avait pas porté plainte, le carreau cassé étant remboursé par l'assurance, et le voleur n'ayant pas fait d'autres dégâts dans la maison", souligne France 3

Son avocate parle d'un nouveau chapitre des "Misérables". L'avocate du prévenu s'était donc appuyée sur la jurisprudence en matière "d'état de nécessité", et a demandé la relaxe de son client. Elle a également fait référence à l'oeuvre de Victor Hugo "Les Misérables", en citant le chapitre où Jean Valjean est condamné à 20 ans de bagne pour avoir volé un pain. Le tribunal en a décidé autrement et a condamné le jeune homme à deux mois de prison ferme.

Le condamné devrait faire appel, selon son avocate.