Il va devant le juge pour demander la nationalité bretonne

  • A
  • A
Il va devant le juge pour demander la nationalité bretonne
@ AFP
Partagez sur :

Un indépendantiste breton souhaite signer un certificat de répudiation de nationalité française auprès du tribunal d’instance de Rennes.

Il habite à Belfort… mais démarche pour revendiquer "la nationalité bretonne". Pour ce faire, Jonathan Le Bris, originaire de Lorient, demande à la justice de pouvoir renoncer à sa nationalité française, en signant un certificat de répudiation. Le trentenaire sera entendu vendredi au tribunal d’instance de Rennes. Mais cette démarche insolite, révélée par France Bleu, a peu de chances d’aboutir.

En effet, la France ne peut accorder un renoncement de nationalité que dans un cas de multinationalité, puisque le droit français interdit la création d’apatrides. Et la nationalité bretonne n’existant pas, il est impossible que Jonathan Le Bris puisse faire modifier ses papiers d’identité.

Prêt à saisir la Cour de justice européenne. La demande de cet indépendantiste qui écrit sur son compte Facebook "les Bretons ne sont pas Français" devrait donc être déboutée, comme elle l’a déjà été devant la justice administrative. Mais ça, l’indépendantiste breton le sait déjà. D’après France Bleu, le trentenaire aspire en réalité à épuiser tous les recours auprès de juridictions françaises afin de pouvoir, au final, se faire entendre devant la Cour de justice européenne.

Car il y a un élément sur lequel espère s’appuyer coûte que coûte Jonathan Le Bris. Il y a 50 ans, les époux Goarnig avaient saisi la juridiction de La Haye pour que les prénoms bretons de leurs douze enfants puissent être inscrits à l’état civil. Ce qui leur avait été refusé par l’Etat français. La Cour européenne de justice avait alors reconnu les enfants, et leur avait attribué des "cartes d’identités" portant la mention : "citoyenneté européenne de nationalité bretonne".