Il s'évade... juste pour changer de prison

  • A
  • A
Il s'évade... juste pour changer de prison
Dénonçant les mauvaises conditions de détention de sa prison initiale, un jeune homme a profité d'une permission de sortie pour rejoindre Béziers, s'y faire arrêter et être incarcéré dans un autre établissement.@ CHARLY TRIBALLEAU / AFP
Partagez sur :

Un prisonnier de de 25 ans a profité d'une permission de sortie pour ne pas réintégrer sa prison savoyarde et rejoindre Béziers, où, considéré comme en cavale, il allait être incarcéré dans une prison qu'il estime plus salubre.

C'est une cavale comme on en connait rarement. Alors qu'il bénéficiait d'une permission de sortie pour les fêtes de fin d'année, un jeune homme de 25 ans n'a délibérément pas regagner la prison d'Aiton (Savoie) à la fin de sa permission. Mais pas pour se soustraire à sa peine.

Une cavale dans le simple but de changer de prison. Midi Libre raconte que, revenu légèrement en avance devant son centre d'incarcération, l'homme a payé 20 euros un automobiliste pour qu'il le conduise loin de cette prison que le détenu considère comme insalubre. Après quelques jours de "cavale", il se présente dans un commissariat de Béziers et est incarcéré dans une prison de la ville.

"J'avais prévenu la juge, a-t-il dit à l'audience, dans des propos rappelé par le quotidien. Je lui ai dit que le jour où elle me donnerait une perm', qu'elle ne s'attende pas à ce que je revienne ici. J'irai me rendre, mais pas dans cette prison."

Trois mois de prison supplémentaires. Le prisonnier a eu gain de cause. Il pourra rester incarcéré à la prison de Béziers. Il pourra même y rester trois mois de plus que ce qui était prévu, la cavale ayant légitimé un alourdissement de peine.