Il séquestre les vendeuses et fait main basse sur les téléphones portables

  • A
  • A
Il séquestre les vendeuses et fait main basse sur les téléphones portables
L'homme a séquestré les deux employées d'un magasin SFR à Meaux.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Les deux employées d'un magasin SFR à Meaux, séquestrées pendant une demi-heure samedi et menacées avec un cutter, ont pu se libérer et prévenir la police.

Un homme a dérobé samedi un stock de téléphones portables dans une boutique SFR à Meaux, en Seine-et-Marne, après avoir séquestré les vendeuses dans la réserve, a appris l'AFP dimanche de source policière. Selon les premiers éléments de l'enquête, les deux employées s'apprêtaient à fermer la boutique, située dans un centre commercial dans les environs de Meaux, samedi vers 20h, quand un homme revêtu d'une "fausse chasuble SFR" s'est présenté à elles. Armé d'un cutter, il les a obligées à le conduire dans la réserve du magasin où il les a bâillonnées avec du ruban adhésif et leur a mis le cutter sous la gorge, a raconté cette source.

Plusieurs dizaines de milliers d'euros de marchandises dérobées. Devant les deux jeunes femmes terrorisées, il a ensuite "rempli son sac" avec le stock disponible de téléphones portables. Le préjudice, en cours d'évaluation, est d'ores et déjà estimé à "plusieurs dizaines de milliers d'euros", a précisé la source policière. Il a également tenté de forcer le coffre du magasin avant d'y renoncer et de prendre la fuite à pied. Les employées, séquestrées pendant une demi-heure, ont pu se libérer et prévenir la police. Saisie de l'enquête, la police judiciaire de Meaux devrait notamment s'attacher à exploiter la vidéosurveillance de la galerie commerciale.