Il est repéré par la gardienne de la maison d'arrêt de Nice quatre mois après son évasion

  • A
  • A
Il est repéré par la gardienne de la maison d'arrêt de Nice quatre mois après son évasion
L'homme, âgé de 22 ans, s'était évadé de la maison d'arrêt de nice il y a quatre mois@ GOOGLE STREET VIEW
Partagez sur :

Il narguait les surveillants de la prison en se promenant devant la maison d’arrêt de Nice. Fin de cavale pour le jeune homme, qui a été interpellé mercredi après-midi. 

L’homme, âgé de 22 ans, s’était fait la malle le 27 décembre dernier de la prison de Nice. Le fugitif a été reconnu par une gardienne de la maison d’arrêt de Nice qui finissait son service, rapporte Nice-Matin.

Comme un enfant. Pendant les fêtes de Noël, le jeune homme fait savoir qu’il souffre du genou. Il est alors extrait de la prison de Nice pour être conduit à l’hôpital Pasteur afin de pouvoir passer un IRM. Sauf qu’au moment de quitter le CHU, sa douleur s’envole. Il bouscule son escorte et s’enfuit en courant. Dans les mois qui suivent, le fugitif passe régulièrement devant la maison d’arrêt de Nice. Plusieurs gardiens le repèrent, mais sans parvenir à lui mettre la main dessus. Jusqu’à mercredi : une surveillante le reconnait. Il l’a même saluée. La gardienne prévient alors immédiatement la direction et la police, qui l’a interpellé dans la foulée.

Un casier fourni. Le détenu purgeait une peine de quatre années de prison et était libérable en décembre 2018. Il était sous le coup de diverses condamnations pour conduite sans permis sous l’emprise de l’alcool, blessures involontaires ainsi qu’associations de malfaiteurs.