Hyper Cacher : accord entre BFMTV et les otages de la chambre froide

  • A
  • A
Hyper Cacher : accord entre BFMTV et les otages de la chambre froide
@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

APAISEMENT - Les ex-otages l'Hyper Cacher et la chaîne BFMTV ont trouvé un accord après la plainte déposée par les rescapés de la prise d'otages.

Des otages de l'Hyper Cacher qui accusaient BFMTV de les avoir mis en danger en révélant, pendant le drame de janvier 2015, que l'un d'eux se cachait dans la chambre froide, ont retiré leur plainte après un accord avec la chaîne d'info.

Volonté d'apaisement. "Dans un souci d'apaisement, BFMTV souhaite réitérer ses plus vifs regrets pour avoir diffusé cette information qui a constitué une faute et aurait pu avoir des conséquences dramatiques pour la vie, l'intégrité et la sécurité des otages", déclarent la chaîne dans un communiqué commun avec les plaignants, transmis par leurs avocats, Me Patrick Klugman et Me Hervé Temime. La chaîne versera 60.000 euros au Fonds social juif unifié, pour le soutien des victimes de terrorisme.

BFMTV réitère ses excuses. La divulgation de cette information sensible constituait le principal reproche des six ex-otages dans leur plainte contre X pour mise en danger de la vie d'autrui fin mars, qui avait déclenché l'ouverture d'une enquête préliminaire au parquet de Paris. La chaîne, qui avait déjà exprimé ses regrets, adresse "à nouveau ses excuses complètes, entières et sincères aux personnes retenues dans l'Hyper Cacher, et plus directement à celles qui étaient cachées dans la chambre froide, ainsi qu'à leurs proches qui ont ressenti une frayeur terrible en voyant cette information diffusée".