Haute-Savoie : 4 cadavres et une BMW

  • A
  • A
Haute-Savoie : 4 cadavres et une BMW
@ MAX PPP
Partagez sur :

Une tuerie a eu lieu mercredi près du lac d'Annecy. Une fillette reste entre la vie et la mort.

Terrible tuerie à Chevaline, sur les hauteurs du lac d’Annecy, en Haute-Savoie. Trois corps, un homme assis au volant et deux femmes à l'arrière, ont d'abord été retrouvés mercredi vers 15h50 dans une voiture stationnée sur un parking, à l'entrée d'un chemin forestier, selon les informations du Dauphiné Libéré. Dans l'habitacle, se trouvait aussi une fillette de huit ans, grièvement blessée par trois balles. L'enfant, entre la vie et la mort, a été transportée à l'hôpital de Grenoble et placée sous protection policière. Enfin une cinquième victime a été découverte sur le parking : il s'agit d'un cycliste mort à proximité de la voiture.

Selon les premiers éléments de l'enquête, les victimes ont été tuées par balles, mais pour l'instant, aucune arme à feu n'a été découverte. Autour du véhicule, "un grand nombre de douilles" a été retrouvé, selon le procureur de la République d'Annecy, Eric Maillot.

Une voiture immatriculée au Royaume-Uni

L’identité des victimes n'est pas connue. Impossible également de savoir dans l'immédiat si elles avaient un lien de parenté. Seule certitude : le véhicule, une BMW break, est immatriculé au Royaume-Uni, selon Le Dauphiné Libéré, information confirmée par la gendarmerie. Le véhicule a bien été identifié, mais pas les victimes, selon une autre source policière.

Les gendarmes ont commencé à entendre les témoins potentiels. "On va essayer d'entendre les gens aux alentours. Pour l'instant on ne peut formuler aucune hypothèse", a confirmé le procureur de la République d'Annecy Eric Maillaud. Selon le Dauphiné Libéré, des habitants auraient vu un véhicule quitter le village à vive allure en fin d'après-midi.



Agrandir le plan

C'est un autre cycliste amateur qui a fait la macabre découverte. "Vers 16 heures, un témoin, un cycliste arrivé tout en haut de la route forestière, a alerté les pompiers", a raconté le procureur de la République. Choqué, ce témoin n'a pas encore pu être interrogé.

Le secteur a été entièrement bouclé afin de permettre aux gendarmes d'effectuer les premières constatations. L'Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) doit procéder à des relevés d'ADN, balistiques mais aussi étudier les traces d'éventuels autres véhicules passés à proximité du véhicule.

La police britannique contactée

Depuis la route menant au village voisin de Chevaline, un hélicoptère survolait encore dans la soirée cette zone boisée. Soixante gendarmes ont été mobilisés sur place. Il s'agit désormais de "retrouver autour de la scène de crime le maximum d'indices", a ajouté le colonel Bertrand François, commandant du groupement de gendarmerie de Haute-Savoie.

"Nous sommes informés de cette fusillade et nous enquêtons dessus de toute urgence", a réagi de son côté un porte-parole du ministère britannique des Affaires étrangères, alors que l'ambassade de France à Londres est en contact avec la police britannique.

L'endroit où ont été retrouvés les corps est habituellement très calme. "C'est le principal accès du bout du lac à la forêt, c'est un endroit tranquille d'habitude", a précisé le maire de Chevaline, Didier Berthollet, au micro d'Europe 1. "Pendant les vacances, c'est très fréquenté, mais en ce moment moins", souligne-t-il, notant que l'endroit attire en général "des randonneurs, des VTTistes, des agriculteurs, des alpagistes...".