Haute-Garonne : un biscuit au chocolat permet d'identifier un cambrioleur

  • A
  • A
Haute-Garonne : un biscuit au chocolat permet d'identifier un cambrioleur
L'un des prévenu ayant déjà un casier judiciaire a été condamné à 12 mois de prison ferme. Les trois autres écopent de 9 à 8 mois de prison ferme. @ DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

Lors d'un cambriolage, les courses alimentaires d'une des victimes avaient disparu...

Petit biscuit sablé et chocolaté, le Granola est généralement apprécié des gourmands... et des cambrioleurs. Le 24 mai, les policiers sont prévenus d'une tentative de cambriolage à Blagnac. Ils interpellent quatre personnes retrouvées en possession de gants, de tournevis et d'objets déclarés volés, dont les fameux biscuits.

La Dépêche raconte qu'au tribunal, l'un des voleurs a expliqué avoir acheté le paquet de gâteau. Sauf qu'une des victimes du cambriolage avait déclaré que ses courses alimentaires avaient disparu. Les quatre individus ont donné des explications pour le moins alambiquées sur leur présence dans les rues cette nuit-là. "Vous étiez tous à Blagnac sans aucune raison apparente, et vous n'avez commis aucun vol malgré tout ce qu'on a retrouvé sur vous", leur a répondu la présidente du tribunal.

Des peines de 8 à 12 mois de prison ferme. Pour l'avocate d'un des prévenus, "ce n'est pas parce-que l'on retrouve des Granolas sur [le prévenu] que nous pouvons affirmer qu'il a commis le vol". "Ce sont des objets communs que nous pouvons tous avoir sur nous, sans pour autant avoir de ticket de caisse", poursuit-elle. L'un des prévenu ayant déjà un casier judiciaire a été condamné à 12 mois de prison ferme. Les trois autres écopent de 9 à 8 mois de prison ferme. Tous les quatre ont été écroués.