Une mamie harcelée à cause d'une fausse annonce coquine dans un journal

  • A
  • A
Une mamie harcelée à cause d'une fausse annonce coquine dans un journal
C'est une annonce à caractère sexuel dans un journal qui a été le point de départ du harcèlement dont a été victime cette personne âgée.@ AFP
Partagez sur :

Une dame a été harcelée de nombreux coups de téléphone après que trois autres dames (âgées de 60 à 75 ans !) aient usurpé son identité.

300 appels en trois mois. Une grand-mère bretonne de 62 ans a subi un véritable harcèlement après que trois autres femmes de la même génération aient fait publier une annonce coquine dans un journal local en mentionnant ses coordonnées.

Les appels n'ont pas traînéLe Télégramme rapporte que ladite annonce a été publiée en avril 2014. Son texte est on ne peut plus explicite : "Femme cherche homme entre 60 et 65 ans, pour balades, sorties, aime l'amour et les caresses, amitié, honnête, fidèle." Les premiers coups de fil n'ont pas tardé, certains hommes envoyant même des MMS à caractère pornographique. "Stressée, se sentant 'salie', psychologiquement épuisée, la sexagénaire tombera en dépression jusqu'à devoir, en juillet 2015, être hospitalisée", raconte le journal breton.

"Atteinte à l'honneur". C'est en réalité une connaissance de la sexagénaire qui a passé l'annonce "pour rigoler", avec deux autres amies de 72 et 75 ans. Sauf que, le caractère humoristique n'étant pas flagrant, la victime du "canular" a décidé de porter plainte.

L'audience a eu lieu le 12 janvier. Le verdict devrait intervenir au mois de mars. L'avocat de la victime a demandé 5.000 € de dommages et intérêts pour "usurpation d'identité", "atteinte à l'honneur" et "troubles à la vie privée".