Guyane : un militaire français transportait 27 kilos de cocaïne

  • A
  • A
Guyane : un militaire français transportait 27 kilos de cocaïne
@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Ce sous-officier, qui travaille comme steward dans l'armée, a reconnu qu'il transportait la drogue "volontairement" dans sa valise.

La drogue a été découverte alors que l'homme allait embarquer dans un avion militaire. Un sous-officier, qui travaille comme steward dans l'armée a reconnu avoir transporté "volontairement de la drogue dans sa valise" en Guyane.

"Il ne pouvait pas nier l'évidence". Vendredi dernier, les douaniers guyanais avaient saisi, à l'aéroport Félix Eboué de Matoury, à 15 km de Cayenne, 27 kilos de cocaïne dans la valise ce sous-officier - un "adjudant" selon procureur de la République de Cayenne, Ivan Auriel. L'homme s'apprêtait alors à embarquer à bord d'un avion de l'armée française, basé à Creil et qui assure habituellement le transport des troupes.

Le sous-officier a été placé en garde à vue. Il a reconnu les fait. "Il ne pouvait pas nier l'évidence. 27 kg, cela fait tout de même un certain poids. On peut difficilement dire qu'on transporte un tel poids à son insu", a déclaré le procureur. Âgé d'une quarantaine d'années, le militaire, David R., aurait indiqué qu'il transportait cette drogue "pour la remettre à des tiers dans l'Hexagone". Il a été conduit au Palais de justice de Cayenne, escorté par des policiers, afin d'être déferré devant un magistrat du parquet. La garde à vue peut durer 96 heures dans une affaire de stupéfiants.

Il devrait être mis en examen. "Le parquet va requérir sa mise en examen et son placement en détention provisoire", a précisé Ivan Auriel. Le sous-officier, devrait ensuite être présenté devant la juge d'instruction Olivia Demoustier saisie de ce dossier par le parquet. Le militaire devrait être mis en examen pour "transport illicite de stupéfiants". Sollicité, le commandement supérieur des forces armées de Guyane n'a pas donné suite.