Guyane : un homme tué par balles au cours d'un barbecue

  • A
  • A
Guyane : un homme tué par balles au cours d'un barbecue
La victime haïtienne était "connue défavorablement des services de police"@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Le meurtre n'a pas provoqué de vent de panique puisque lorsque les autorités sont arrivées sur les lieux, le barbecue continuait.

Un homme de 35 ans a été abattu par arme à feu samedi après-midi à Cayenne (Guyane) pendant un barbecue en bas d'un immeuble, a appris l'AFP samedi, auprès de la procureure adjointe de Cayenne Isabelle Arnal.

Deux impacts de balle. Les faits auraient été perpétrés peu avant 17 heures samedi pendant un barbecue organisé sur la pelouse commune devant un immeuble de la cité Cabassou à Cayenne. Un homme de 35 ans de nationalité haïtienne qui se trouvait à proximité, sous un préau de l'immeuble, s'est fait tirer dessus par arme à feu selon le parquet. Il est décédé peu après les faits. Selon les premières constatations du médecin légiste, il présentait un impact dans le dos ainsi qu'un autre au niveau du cou.

Le barbecue a continué. La victime était "défavorablement connue des services de police" a indiqué la procureure adjointe qui s'est déplacée sur les lieux du crime. Si la brigade anti-criminalité (BAC) de Cayenne s'est également rendue sur les lieux afin de procéder à des constatations, l'enquête a été confiée à l'antenne de la police judiciaire. "Ce crime n'a manifestement pas provoqué un vent de panique puisque le barbecue continuait après les faits. Cela interpelle", a confié une source judiciaire.

Trois meurtres en trois semaines. Il s'agit du troisième meurtre commis en trois semaines à Cayenne après ceux des 11 et 12 février derniers. En 2016, la Guyane a été le territoire français le plus criminogène par nombre d'habitants : 42 homicides pour une population estimée à 280.000 personnes, un nombre d'homicides égalant celui de l'année 2005.