Guyane : quatrième meurtre par arme à feu en quatre semaines

  • A
  • A
Guyane : quatrième meurtre par arme à feu en quatre semaines
C'est le quatrième homicide en quatre semaines à Cayenne @ BORIS HORVAT / AFP
Partagez sur :

L'homme de 38 ans a été tué par balle avant que son agresseur ne soit lui-même tué par une arme à feu alors que les pompiers évacuaient sa victime. 

Un homme de 38 ans a été tué par arme à feu samedi soir à Cayenne, quatrième homicide dans la préfecture guyanaise en quatre semaines, a-t-on appris dimanche auprès du parquet.

Un quatrième homicide. La victime, née en 1979 à Georgetown au Guyana (ex-Guyane britannique), a été tuée samedi entre 23h et minuit dans le quartier Eau Lisette de Cayenne. Le 11 février, un Guyanais de 30 ans avait été tué alors qu'il tentait de s'opposer au vol de sa chaîne en or dans une laverie du même quartier. Le 12 février, un homme avait été tué lors d'un possible règlement de comptes dans un autre quartier de Cayenne où sévit le trafic de drogue. Le 4 mars, un homme de 35 ans avait été abattu pendant un barbecue.

Deux victimes à quelques minutes d'intervalle. La soirée de samedi avait commencé par un contrôle de police dans un squat. "Les policiers ayant constaté qu'un bar en fonctionnement n'avait pas les autorisations, ont emmené la sono", a expliqué dimanche, Isabelle Arnal, la procureure adjointe. Plus tard dans la soirée, le tenancier de ce bar illégal, un homme de nationalité guyanienne, a été "touché au cou par un tir d'arme à feu", selon la procureure adjointe.

Puis "pratiquement au moment où les pompiers évacuaient la victime, le tireur était, à son tour, touché par balle(s) avant de décéder", a indiqué Isabelle Arnal qui n'a pas précisé le nombre de tirs. Le propriétaire du bar illégal était toujours hospitalisé dimanche soir.