Un mort dans l'incendie d'une usine chimique classée Seveso près de Lyon

  • A
  • A
Un mort dans l'incendie d'une usine chimique classée Seveso près de Lyon
@ Capture d'écran Twitter
Partagez sur :

L'incendie survenu mardi dans une usine classée Seveso près de Lyon a tué une personne.

Le corps d'une victime a été retrouvé mardi après-midi dans les décombres d'un incendie survenu dans l'usine de produits chimiques Bluestar Silicones, classée Seveso, à Saint-Fons près de Lyon. Les enquêteurs de la police judiciaire doivent procéder à l'identification formelle de la victime avant de confirmer ou non qu'il s'agit du corps d'un employé du site recherché par les services de secours depuis la mi-journée. Celui-ci travaille pour un sous-traitant de Bluestar Silicones.

Pas d'incendie de produits toxiques. Le feu s'est déclaré vers midi dans un local de stockage de produits finis et l'entreprise a alors déclenché son Plan d'opération interne, selon les pompiers. A la mi-journée, une épaisse colonne de fumée était visible dans l'agglomération lyonnaise mais selon la préfecture, les "fûts enflammés ne contenaient pas de produits toxiques". 

Un plan d'intervention spécial. Aucune information n'a filtré sur une éventuelle pollution. "S'agissant d'un site Seveso, le préfet a déclenché le plan particulier d'intervention. Quarante engins et plus de 110 pompiers sont déjà sur place", a précisé la préfecture, ajoutant ne pas encore savoir combien d'employés étaient présents sur le site au moment du déclenchement de l'incendie vers midi. Cet entrepôt, situé en bordure de l'autoroute A7, comprend 400 m² de stockage de produits chimiques manufacturés. Le préfet délégué à la sécurité Gérard Gavory s'est rendu sur place.