Grand Paris : incendie criminel sur un chantier de métro, 1 million de préjudice

  • A
  • A
Grand Paris : incendie criminel sur un chantier de métro, 1 million de préjudice
Un incendie d'origine criminelle va ralentir les travaux du Grand Paris Express (image d'illustration)@ PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :

Un incendie d'origine criminelle sur un site du Grand Paris Express a occasionné des dégâts matériels d'une hauteur d'1 million d'euros. 

Un incendie d'origine criminelle s'est déclaré dans la nuit de lundi à mardi sur un chantier du futur métro du Grand Paris Express à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, occasionnant un préjudice estimé à un million d'euros, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

Le vigile du chantier a été mis en fuite. Les faits se sont produits vers 23h20, lundi, sur le chantier d'une des futures gares de la ligne 16 du métro du Grand Paris Express, qui desservira à horizon 2023 dix villes de banlieues enclavées de l'est parisien. "Après avoir forcé les clôtures, plusieurs individus ont pénétré dans le chantier", a raconté une source policière. "Sous la menace d'une arme de poing, ils ont mis en fuite le vigile", a-t-elle ajouté. "Un incendie s'est ensuite déclaré au niveau d'un préfabriqué utilisé par les ouvriers du chantier et s'est propagé à une grue", a poursuivi une source proche de l'enquête.

Des traces d'hydrocarbures retrouvés sur place. Cet acte "volontaire" est "vraisemblablement un acte d'intimidation lié aux travaux en cours", a souligné cette source. Selon la source policière, des traces d'hydrocarbure ont été retrouvées sur place. Le commissariat d'Aulnay-sous-Bois est chargé de l'enquête.