Galliano : nouvelle plainte et vidéo choc

  • A
  • A
Galliano : nouvelle plainte et vidéo choc
Le créateur de mode John Galliano n'en serait pas à sa première altercation au bar "La Perle" puisqu'une deuxième plainte a été déposée, encore pour propos antisémites.@ REUTERS
Partagez sur :

Une seconde plainte a été déposée samedi et, cette fois-ci, le styliste était filmé.

Le créateur britannique John Galliano voit son horizon s’assombrir. Non seulement une nouvelle plainte pour propos antisémites a été déposée samedi à son encontre, mais elle est cette fois-ci étayée par une vidéo qui vient d’être mise en ligne par le tabloïd anglais The Sun.

Le styliste a déjà été suspendu par la maison Dior vendredi en raison des accusations d'insultes antisémites, proférées jeudi dernier dans un bar parisien, à l’encontre d’un premier couple. John Galliano nie depuis le début les propos qui lui sont attribués et a porté plainte vendredi soir pour "diffamation".

Une plainte pour des faits similaires et filmés

La nouvelle plainte pour propos antisémites a été déposée samedi par une jeune femme au commissariat du IIIe arrondissement de Paris. Le célèbre créateur aurait proféré à son encontre des insultes antisémites, en octobre 2010, rue de la Perle, dans le même café où s’est déroulée l'altercation la semaine dernière.

Mais cette nouvelle accusation est d’autant plus sérieuse que l’altercation a été filmée par un ami de la seconde plaignante. Le tabloïd anglais The Sunl’a diffusée lundi matin sur son site Internet et le résultat est sans ambiguïté : on y voit John Galliano, apparemment ivre, déclamer son amour pour Hitler et expliquer à ses interlocuteurs que leurs ancêtres auraient dû être gazés.

La première affaire a servi de déclic

Le directeur artistique de la maison Dior se serait ensuite moqué du physique de cette seconde plaignante. "Elle dit avoir été surprise par l'attitude de John Galliano qui s'en est pris à elle apparemment sans raison. Elle raconte que le styliste était en état d'ébriété", a rapporté une source proche du dossier citée par Le Parisien.

Cette nouvelle plaignante n’avait pas souhaité porté plainte à l’époque des faits, estimant que les propos du styliste étaient la conséquence d'une consommation excessive d'alcool. Mais elle a finalement décidé de dévoiler ce précédent après avoir été informée de la récente altercation dans le même bar parisien.

A quelques jours de la “Fashion week“

Cette nouvelle affaire intervient à quelques jours du début de la “Fashion week“, au cours de laquelle la maison Dior doit présenter son défilé de prêt à porter automne-hiver 2011, le vendredi 4 mars au musée Rodin à Paris. Depuis 1999, John Galliano dirigeait l'ensemble des lignes féminines de Dior ainsi que la maroquinerie et l'image de la marque. Il dessine parallèlement ses propres collections.