Fusillade aux Champs-Elysées : la section antiterroriste ouvre une enquête

  • A
  • A
Fusillade aux Champs-Elysées : la section antiterroriste ouvre une enquête
La section anterroriste du parquet de Paris a été saisie après la fusillade des Champs-Elysées jeudi soir qui a coûté la vie à un policier.@ Capture d'écran
Partagez sur :

La section anterroriste du parquet de Paris a été saisie après la fusillade des Champs-Elysées jeudi soir qui a coûté la vie à un policier.

La section antiterroriste du parquet de Paris a été saisie de la fusillade des Champs-Elysées à Paris qui a notamment coûté la vie à un policier, a annoncé le parquet de Paris. Cette enquête en flagrance a été confiée à la Section antiterroriste (SAT) de la Brigade criminelle et la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), a précisé le parquet.

Selon le ministère de l'Intérieur, une voiture s'est arrêtée au niveau d'un car de police et un homme en est sorti pour tirer à l'arme automatique sur les occupants du véhicule. Il a ensuite
tenté de tirer sur d'autres policiers en courant avant d'être abattu.

Le mobile de l'assaillant reste encore inconnu. Le mobile de l'assaillant n'a pas été précisé dans l'immédiat par le ministère. "Pour savoir quelles étaient les motivations et ce qui a poussé cet individu à agir, il est beaucoup trop tôt encore pour le dire mais, en tout cas, ce sont des policiers qui ont été pris délibérément pour cible", a dit Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur, sur BFM TV. Un policier a été tué, deux autres blessés et l'auteur de la fusillade abattu, précise-t-on au ministère de l'Intérieur.