Haute-Savoie : il fraude à Pôle emploi et reçoit indûment 40.000 euros

  • A
  • A
Haute-Savoie : il fraude à Pôle emploi et reçoit indûment 40.000 euros
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Le quadragénaire a expliqué qu'il n'avait pas fraudé volontairement, mais qu'il avait simplement oublié de signaler ses changements de situation successifs.

La fraude a duré quatre ans. De 2011 à 2015, un quadragénaire a perçu indûment un peu plus de 40.000 euros de Pôle emploi, révèle le Dauphiné. Domicilié à Publier en Haute-Savoie, cet homme est poursuivi pour avoir obtenu une allocation d'aide au retour à l'emploi pendant plusieurs années alors qu'il effectuait -sans les déclarer- des missions d'intérim.

Inscrit à Pôle emploi alors qu'il travaillait. Sollicité à de nombreuses reprises par Pôle emploi, le quadragénaire a longtemps omis d'actualiser sa situation. "Il ne se présentait pas davantage aux convocations de l’organisme public", détaille le quotidien régional. Ainsi, tout en recevant les aides qui lui sont accordées, ce fraudeur a effectué plusieurs missions en intérim dans l'hôtellerie et la restauration entre Genève et Montreux.

Pôle emploi a porté plainte contre lui. Auditionné après le dépôt d'une plainte contre lui, le quadragénaire a expliqué aux enquêteurs qu'il n'avait pas fraudé volontairement, mais qu'il avait simplement oublié de signaler ses changements de situation successifs. Pôle emploi de son coté réclame le remboursement intégral des 40.000 euros injustement perçus ainsi que 5.000 euros de dommage et intérêt.

Il écope de quatre mois ferme. Conclusion de l'histoire : le tribunal a condamné cet homme à quatre mois de prison ferme avec obligation de dédommager Pôle emploi à hauteur de 40.077 euros.