Football : un joueur simule un malaise cardiaque pour échapper à la police

  • A
  • A
Football : un joueur simule un malaise cardiaque pour échapper à la police
Enner Valencia a tout tenté pour échapper à la police équatorienne@ ANTHONY DEVLIN / AFP
Partagez sur :

Le joueur équatorien Enner Valencia a tenté le tout pour le tout pour échapper à la police, même simuler un malaise à la fin d'un match contre le Chili.

Une scène des plus incroyables s'est déroulée sous les yeux de fans de foot, jeudi soir. Lors d'un match de qualification pour la Coupe du monde de foot 2018 contre le Chili, Enner Valencia, joueur de l'équipe d'Equateur, où se déroulait la rencontre, a simulé un malaise pour échapper à la police qui l'attendait au bord du terrain. Un nouveau rebondissement dans la course-poursuite qui l'oppose aux forces de l'ordre, raconte Foot Mercato.

Premier round : le centre d'entrainement. L'objet du litige ? Un arriéré de pension alimentaire d'un montant de 17.000 euros. Le footballeur ne l'aurait pas versée pour sa fille de cinq ans depuis plusieurs mois. Il fait donc l'objet d'un mandat d'arrêt en Equateur, son pays d'origine. Malgré un salaire de 40.000 euros par semaine, l'attaquant de 26 ans ne semble pas prêt à se rendre aux forces de l'ordre. Pourtant elles ont fait preuve d'une certaine ténacité. Les policiers se sont d'abord rendus au centre d'entraînement de l'équipe nationale, munis de leur mandat d'arrêt, mais le représentant du joueur, alors présent, a réussi à les dissuader de l’embarquer sur le champ.

Deuxième round : avant le match contre le Chili. Les policiers attendaient donc Enner Valencia devant le stade pour le cueillir dès la descente du bus mais là encore, il semble que le joueur ait pu échapper à l'arrestation. Sans doute pour le laisser disputer la rencontre.

Troisième round : sur le terrain à la fin du match. S'ils avaient été jusque-là compréhensifs, les policiers attendaient de pied ferme le footballeur en bordure du terrain. Ne voyant plus d'issue, Enner Valencia a simulé un malaise à la fin de la rencontre pour se faire évacuer dans les vestiaires. Les commentateurs s'étonnent d'un tel malaise. Certains incriminent l'altitude, d'autres un problème à la cheville... les causes ne sont pas très claires.

Des pourparlers s'ensuivent entre les forces de l'ordre et le staff de l'équipe équatorienne. Selon les dernières informations de Foot Mercato, l’avocat de l’attaquant prêté à Everton par West Ham a par la suite réussi à convaincre le juge d’annuler le mandat d’arrêt.


Enner Valencia feint une blessure pour échapper...par evidenceprod