Filières djihadistes : deux ados déférées devant la justice

  • A
  • A
Filières djihadistes : deux ados déférées devant la justice
Le siège de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) à Levallois-Perret.@ MAXPPP
Partagez sur :

Ces deux mineurs de 15 et 17 ans ont été déférées jeudi devant un juge antiterroriste dans une affaire de départs de candidats présumés au djihad vers la Syrie.

INFO. Deux adolescentes de 15 et 17 ans, en garde à vue depuis mardi à Tarbes et à Lyon dans une affaire liée aux départs vers des zones de djihad en Syrie,  ont été déférées jeudi devant un juge antiterroriste pour de possibles mises en examen, a-t-on appris de source judiciaire.

Une information judiciaire a été ouverte pour association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste et le parquet de Paris a requis le placement sous contrôle judiciaire des deux adolescentes, âgées de 15 et 17 ans, a précisé cette source.

A l'origine, le départ d'une ado d'Argenteuil. L'enquête, confiée à la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), est liée au départ probable en juin, vers la Syrie, d'une autre adolescente âgée de 14 ans et vivant à Argenteuil, dans le Val-d'Oise, a précisé une source proche de l'enquête.

>> A LIRE AUSSI - Une ado de 14 ans soupçonnée d'être partie en Syrie

Les autorités françaises s'inquiètent de ce phénomène des départs vers la Syrie et des risques d'attentats des candidats au djihad des plus radicalisés à leur retour en Europe. Selon une source proche des dossiers, plus de 900 personnes seraient concernées, un chiffre englobant ceux qui sont déjà partis sur le théâtre des opérations, ceux en transit et ceux dont les services de renseignement ont la conviction qu'ils projettent d'y aller.