Faux policiers et détrousseurs de touristes

  • A
  • A
Faux policiers et détrousseurs de touristes
@ MaxPPP
Partagez sur :

Les malfaiteurs ont été pris en flagrant délit vendredi. Ils avaient commis une dizaine de vols ces dernières semaines.F

Ils profitaient du sommeil pour braquer les automobilistes. Un trio de malfaiteurs originaires de Bosnie a été arrêté en flagrant délit par les gendarmes, après avoir écumé les aires d'autoroute de l'A39 et de l'A36, en Bourgogne et dans le Jura. Les malfaiteurs se faisaient passer pour des policiers.

>> A lire - Les aires d’autoroutes, nouvelle cible des voleurs

Des tenues de policiers. Leur technique était redoutable. Les trois malfaiteurs s'étaient en effet équipés de vêtements semblables à ceux des policiers : tenue sombre, pantalon d'intervention, lampe torche, etc. En pleine nuit, ils tapaient à la vitre des voitures ou des camping-cars stationnés sur les aires d’autoroute et criaient "police" aux automobilistes endormis. Les occupants des voitures, brutalement tirés de leur sommeil et aveuglés par les lampes torche, n'avaient pas le temps de réagir.

Pas les mêmes réactions que quelqu'un en plein jour. Là, les malfaiteurs en profitaient pour dérober les affaires des automobilistes. Les prétendus policiers entreprenaient même parfois de pseudo-fouilles corporelles pour voler l’argent que les automobilistes avaient sur eux, rapporte Le Journal de Saône et Loire. "Faut bien se mettre à la place des personnes qui sont réveillées en pleine nuit sur une aire d'autoroute, qui se voient braquer une lampe torche en pleine figure, et qui vont être désorientés pendant quelques temps, et donc ne vont pas avoir la même réaction que quelqu'un en plein jour qui est conscient de son environnement", commente le commandant Philippe Bondi, chef de l'escadron de sécurité routière du Jura, interrogé par Europe 1.

Pris en flagrant délit. Selon les éléments de l'enquête, les trois malfaiteurs sévissaient depuis le début des vacances, c'est-à-dire depuis un mois environ. Ils avaient eu le temps de commettre une dizaine de vols. C'est grâce à l'appel d'un touriste allemand, délesté de 1.000 euros, que par les gendarmes de l’escadron départemental de sécurité routière (EDSR) du Jura, ont pu arrêter le trio en flagrant délit. L’un d’eux avait d'ailleurs sur lui la somme exacte volée à la victime sur une aire de repos de l’autoroute A39.

Un des voleurs bientôt reconduit à la frontière. Placés en garde à vue, les trois jeunes hommes, originaires de Bosnie, ont été relâchés vendredi et convoqués devant la justice à une date antérieure. L’un d’eux, en situation irrégulière sur le territoire, a été emmené en centre de rétention administrative, en vue d'une reconduite à la frontière, rapporte Le Journal de Saône et Loire.

"Privilégiez toujours des aires à grande fréquentation".  Si les voleurs ont été neutralisés, les gendarmes incitent toutefois les automobilistes à rester vigilants lorsqu'ils dorment sur une aire d'autoroute. "Si vous devez vous arrêter sur une aire d'autoroute, privilégiez toujours des aires à grande fréquentation, des aires bien éclairées, où il y a beaucoup de passage. Ensuite, en cas de doute, nous agissons toujours en uniforme. Enfin, en cas de doute ultime, composez le 17 ou le 112, vous allez être basculé sur le centre opérationnel de la gendarmerie qui sera à même de vous dire s'il y a une patrouille actuellement en cours dans le secteur", détaille Philippe Bondi.