Expertise psychiatrique jeudi pour l'automobiliste qui a foncé sur un commissariat

  • A
  • A
Expertise psychiatrique jeudi pour l'automobiliste qui a foncé sur un commissariat
Un commissariat. Image d'illustration.@ ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP
Partagez sur :

L'homme est depuis mercredi en garde à vue au CHU de Saint-Etienne où il a été entendu par les forces de l'ordre. 

Une expertise psychiatrique de l'automobiliste qui a délibérément foncé sur le commissariat de Firminy dans la Loire, mercredi matin, aura lieu dans la matinée, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Saint-Etienne.

"Il s'est exprimé". L'homme, légèrement blessé dans la collision de sa voiture avec un pilier de l'entrée du commissariat, a été entendu par la police judiciaire au CHU de Saint-Etienne où il est en garde à vue. "Il s'est exprimé", a commenté le procureur de la République de Saint-Etienne, Jean-Daniel Regnauld, qui n'a pas souhaité faire état des explications fournies par cet homme de 30 ans, domicilié à Fraisses, dans la Loire, où réside une partie de sa famille.

La piste du terrorisme pas privilégiée. Des prélèvements ont par ailleurs été effectués en vue d'analyses toxicologiques, précise-t-on de source proche de l'enquête, ajoutant qu'a priori rien dans son acte ne semble concerner le terrorisme ou son apologie.

Condamné en 2008. Mercredi, peu avant 8 heures, cet homme sans emploi a foncé sur l'entrée du commissariat de Firminy avec une Renault Laguna immatriculée dans le Rhône lui appartenant. Ni arme ni engin explosif n'ont été retrouvés à bord du véhicule de l'individu né en Algérie en 1986, qui a depuis acquis la double nationalité. Il a été condamné fin 2008 pour des faits d'outrages à agents de la force publique commis dans le cadre d'une bagarre.