Exclu, il met un coup de tête à son prof

  • A
  • A
Exclu, il met un coup de tête à son prof
@ GOOGLE MAP
Partagez sur :

Ne supportant son exclusion, un collégien est revenu pour asperger son prof de gaz lacrymogène.

Exclu à deux reprises de son cours d’histoire, lundi au collège de Schiltigheim, en banlieue de Strasbourg, un adolescent de 15 ans a jugé bon de revenir en fin de matinée retrouver son enseignant… pour l’agresser.

L’élève de 4e a donné un coup de tête à son professeur d'histoire et l'a aspergé de gaz lacrymogène. Il était également muni d'une matraque, qu’il n’a pas utilisé. L'enseignant n'a pas été blessé et ne s'est pas vu délivrer d'arrêt de travail, mais il est choqué, a précisé le principal du collège, Roland Buttner.

Le "volcanique" collégien en garde à vue

L'élève n'était pas connu de la justice mais décrit par le principal du collège, Roland Buttner, comme "volcanique". "Je n’ai pas fait le bon choix", aurait confié le collégien aux policiers.

L’adolescent a été placé en garde à vue mardi matin et devrait y rester jusqu'à mercredi avant d'être déféré au parquet, a déclaré Nathalie Kielwasser, substitut du procureur chargée des mineurs.

"J'ai demandé une expertise psychiatrique, notamment pour évaluer sa dangerosité", a précisé la magistrate. En fonction des résultats, l’adolescent pourrait être placé en foyer dès mercredi.

Un collège surveillé mais pas dangereux

Bien que classé en zone de réussite scolaire (ex-ZEP), ce collège "ne pose pas particulièrement de problème de sécurité", a réagi le maire socialiste de Schiltigheim, Raphaël Nisand.

"Cela peut arriver partout, il faut se garder de toute stigmatisation", a ajouté l'élu, qui prendra part mercredi sur place à une réunion entre les personnels destinée à "tirer les enseignements" de cet incident.

Si tous les cours ont été assurés, une réunion doit se tenir mercredi dans l’enceinte du collège.