Couple de buralistes soupçonné d'avoir empoché les gains de leurs clients, la FDJ dépose plainte

  • A
  • A
Partagez sur :

Une enquête pour escroquerie et abus de confiance a été ouverte à l'encontre d'un couple de buralistes de l'Essonne, soupçonné d'avoir empoché les gains gagnés par leurs clients aux jeux de tirage au sort.

Un couple de buralistes de Gif-sur-Yvette, dans l'Essonne, est soupçonné d'avoir volé les gains de leurs clients, remportés au Loto ou à l'Euro Millions pendant plusieurs années, raconte Le Parisien lundi. 

Des tickets gagnants contre des tickets perdants. C'est en 2016 qu'un couple de joueurs réguliers, clients de la Maison de la Presse Chevry, alerte la Française des Jeux. Ils soupçonnent les buralistes d'avoir troqué leurs tickets gagnants contre des tickets perdants pour conserver les gains. La FDJ a alors lancé plusieurs "inspections cachées" en envoyant des clients mystères, d'anciens policiers et gendarmes employés par la Française. Une fois l'escroquerie constatée, "nous sommes passés à l'action", a assuré un responsable du groupe au Parisien. "Ce sont des gains variés, petits ou beaucoup plus importants, qui ont été détournés. Les joueurs perdaient parfois la totalité de leur ticket, d'autres fois seulement une partie." 

Une enquête pour escroquerie et abus de confiance. Le montant total n'est pas connu pour l'heure. L'enquête a été confiée à la brigade de recherche de Palaiseau et les buralistes se sont vu retirer leur agrément après que la Française des Jeux a déposé plainte pour abus de confiance et escroquerie. L'un des habitants spolié, rencontré par le quotidien, compte par ailleurs se constituer partie civile dans le procès qui opposera la FDJ aux gérants.

Rester vigilant pour éviter les abus. Afin d'éviter ce genre d'abus "rarissime" selon elle, la FDJ invite les joueurs à "vérifier les reçus", à s'assurer que "l'écran du détaillant est tourné vers la clientèle et à toujours réclamer les bulletins perdants".