Tragique accident d'un avion militaire d'Airbus : 4 morts

  • A
  • A
Tragique accident d'un avion militaire d'Airbus : 4 morts
A400M Airbus@ AFP PHOTO/BOMBEROS DEL AYUNTAMIENTO DE SEVILLA.
Partagez sur :

CATASTROPHE - Un avion de transport militaire A400 M s'est écrasé samedi près de Séville, dans le sud de l'Espagne, avec huit ou dix personnes à bord.

Un avion de transport militaire A400 M s'est écrasé samedi près de Séville, dans le sud de l'Espagne, avec huit à dix personnes à bord, a annoncé le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy. "Il y a au moins quatres morts et deux blessés graves", a déclaré à l'AFP un porte-parole des services de secours.

L'appareil s'est écrasé "dans une zone inhabitée au nord de l'aéroport de Séville", ont indiqué les services d'urgence de la région. L'appareil s'est écrasé au nord de l'aéroport de Séville qui a été brièvement fermé au trafic commercial. Airbus, qui assemble cet appareil dans son usine de Séville, a précisé que cet appareil était destiné à la Turquie. Le constructeur aéronautique a mis en place une cellule de crise, a dépêché une équipe sur place et se "coordonne avec les autorités compétentes".

La campagne électorale espagnole suspendue. Mariano Raoy a exprimé ses condoléances en annonçant qu'il annulait un meeting de campagne électorale à Tenerife, aux îles Canaries. Les partis politiques espagnols ont suspendu la campagne des élections régionales et municipales du 24 mai en signe de deuil pour les victimes de l'accident. Mariano Rajoy était attendu en fin de journée à Séville.

C'est le second accident d'un avion militaire en Espagne depuis le début de l'année. Le 26 janvier, lors d'un exercice de l'OTAN, un chasseur grec avait percuté d'autres appareils au décollage sur la base militaire d'Albacete, également dans le sud. La catastrophe avait fait onze morts --neuf Français, deux Grecs-- et 21 blessés.

Un crash inédit. Il s'agit du premier accident d'un A400M depuis l'entrée en service de cet avion de transport militaire européen en 2013, qui a été livré à 12 exemplaires. Outre la France, la Turquie, l'Allemagne et la Malaisie en ont déjà pris livraison. L'appareil a cependant connu de nombreux retards dans sa fabrication et accumulé un dépassement de budget d'environ 30%.