En pleine crise de folie, elle tue leur chien en le lançant par la fenêtre

  • A
  • A
En pleine crise de folie, elle tue leur chien en le lançant par la fenêtre
Un Jack Russel. Image d'illustration.@ OLI SCARFF / AFP
Partagez sur :

Le chien est mort quelques heures après, dans la nuit de vendredi à samedi. Ses propriétaires ont porté plainte. 

C'est une nuit qu'ils ne risquent pas d'oublier. À Brest, vendredi dernier, un couple a perdu Isis, son chien, lancé par la fenêtre par une voisine prise d'une crise de folie, a rapporté lundi Ouest France. La chute a été fatale au jeune Jack Russel.

"Réveillés par les cris de la voisine". C'est dans la nuit de vendredi à samedi que l'incident a eu lieu. Vers une heure du matin, "nous avons été réveillés par les cris de la voisine", a expliqué le propriétaire du chien au quotidien régional. "Elle hurlait et jetait tout ce qui lui tombait sous la main par la fenêtre. Ma femme est restée dans l’appartement et je suis descendu avec un autre voisin pour essayer de discuter et de la calmer depuis l’extérieur", raconte-t-il. L'homme, suivi de son chien, ne s'étonne pas pour autant. Cette voisine, qui souffre de troubles psychiatriques, n'en est pas à son premier fait d'arme.

Une chute de six mètres. Au moment de regagner son appartement, la voisine ouvre cependant sa porte. Isis a alors "été attiré", raconte son propriétaire. Mais au moment où le chien franchit le pallier, la porte se referme brusquement. Quelques secondes plus tard, c'est le drame : la femme jette violemment le petit chien par la fenêtre. "Ma femme a vu toute la scène depuis notre balcon. La voisine a lancé Isis avec force. Elle est tombée à six ou sept mètres de la façade de l’immeuble", relate la victime. Le chien est mort quelques heures après chez le vétérinaire.

Poursuivie pour "acte de cruauté". Alors que les propriétaires de l'animal ont porté plainte, la SPA devrait, elle, se porter parti civile. La femme, placée en garde à vue, sera poursuivie pour "acte de cruauté envers un animal domestique".