Émotion et solidarité au siège de Charlie Hebdo

  • A
  • A
Émotion et solidarité au siège de Charlie Hebdo
@ DOMINIQUE FAGET / AFP
Partagez sur :

LE JOUR D'APRÈS - L'heure est au recueillement au siège du journal où des anonymes ont déposé fleurs et bougies. 

Un périmètre de sécurité entoure toujours jeudi matin le siège de Charlie Hebdo, dans le 11e arrondissement de Paris. Et même si le dispositif policier est désormais allégé, il est toujours impossible de s'approcher de l'entrée du bâtiment qui abrite la rédaction de l'hebdo.

>> DOSSIER SPÉCIAL - Les dernières infos sur l'attentat de Charlie Hebdo

Des riverains, des anonymes ont donc déposé fleurs et bougies à proximité, notamment là où l'un des deux policiers a été abattu, de sang froid.

Zouher, qui habite tout près des locaux de l'hebdomadaire, est abasourdi : "Tous les jours quand je rentre du travail vers 15-16 heures, je croise ces journalistes qui fument et rigolent". Il espère que la police va "avoir" ces "terroristes" car il trouve l'événement "très choquant", confit-il à Europe 1. 

Dès les premières heures jeudi matin, de rares passants se sont recueillis devant les barrières et les photos de quatre des dessinateurs du journal, tués dans l'attentat, déjà affichés, avec ces mots "Nous sommes tous avec Charlie". 

Un numéro vert a été lancé par la police judiciaire de Paris pour recueillir les témoignages des personnes susceptibles d'avoir croisé la route des suspects. Voici le numéro de l'appel à témoins : 08 05 02 17 17