Ecoles cambriolées à Angoulême : huit mineurs de 10 à 17 ans mis en cause

  • A
  • A
Ecoles cambriolées à Angoulême : huit mineurs de 10 à 17 ans mis en cause
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

Les cambriolages avaient ému la ville début juin. Après enquête, huit jeunes ont été identifiés et mis en cause. Le plus âgé, déjà condamné plusieurs fois, est placé en détention provisoire.

Après un gros travail d'enquête, huit jeunes soupçonnés d'être les auteurs d'une série de cambriolage qui avaient pour cibles des écoles d'Angoulême et qui avaient marqué l'opinion des habitants ont été mis en cause par la police. Ils sont inquiétés à divers degrés, indique France 3.

Des adolescents de 14 et 17 ans plus sérieusement inquiétés. Les plus jeunes, âgés de 10 et 11 ans ne seront pas poursuivis tandis que les 12-14 suspectés d'être impliqués devront effectuer une réparation pénale. Il s'agit en somme d'une mesure éducative pour mineur qui doit s'engager sur une période de 3 à 6 mois dans une activité profitable à la victime ou à la communauté. Deux autres mineurs sont plus sérieusement inquiétés. Un adolescent de 14 ans, sans condamnation, et suspecté d'avoir joué un rôle actif dans le déroulé des événements sera entendu par un juge des enfants en vue d'une mise en examen. Enfin, le plus âgé, 17 ans et multirécidiviste, a été placé en détention provisoire. Il sera jugé le 8 août dans le cadre d'une "présentation immédiate" devant le tribunal pour enfants.