Survols de Paris par des drones : "il ne faut pas céder à la panique"

  • A
  • A
Partagez sur :

SURVOL - Henri Seydoux, co-fondateur et président du fabricant français de drones Parrot, était l'invité d'Europe 1 mercredi. 

Henri Seydoux, président du fabricant de drones domestiques Parrot, était l'invité d'Europe 1 mercredi. Il revient sur les survols de la capitale par plusieurs aéronefs dans les nuits de lundi à mardi et de mardi à mercredi. 

"Profitables à beaucoup de métiers". Henri Seydoux explique à Europe 1 que les drones qui ont survolé Paris n'ont pas forcément de pilotes à distance : "ils sont lancés et suivent leur GPS". Il précise que les drones domestiques ont une autonomie de 20 minutes à deux heures. 

Les drones "posent la question de la technologie" selon lui, pour une "bon usage" ou pour un "mauvais usage". Mais il précise que pour l'instant, "il ne faut pas céder à la panique" car aucun terroriste, jusqu'à aujourd'hui, n'a utilisé un drone. Il rappelle qu'ils sont "profitables à beaucoup de métiers et d'activités", dans l'agriculture par exemple. 



Henri Seydoux : "Les drones sont profitables à...par Europe1fr

>> VIDEO - Drones : que risque-t-on si on enfreint la loi ?



VIDEO - Drones : que risque-t-on si on enfreint...par Europe1fr