Fin des assauts à Paris et Dammartin : les preneurs d'otages tués

  • A
  • A
Fin des assauts à Paris et Dammartin : les preneurs d'otages tués
@ AFP
462 partages

LE POINT SUR LA SITUATION - La France a connu une situation inédite vendredi : une double prise d'otages simultanée, en Ile-de-France.

La traque des auteurs présumés de l'attentat sanglant contre Charlie Hebdo a pris un tour dramatique vendredi, avec deux morts dans une fusillade avec un suspect lié aux frères Kouachi et une double prise d'otages. Une double prise d'otages qui, de façon quasi simultanée, a pris fin peu après 17h.

• Dammartin-en-Goële. Les frères Kouachi se sont retranchés vendredi matin dans une imprimerie d'une zone industrielle de Dammartin-en-Goële, en Seine-et-Marne, et ont pris le gérant de l'entreprise en otage. Un important dispositif policier a alors été déployé sur place. Les frères Kouachi ont été finalement tués dans un assaut lancé par le GIGN vendredi après-midi vers 17h. Selon les premiers éléments, les deux suspects sont sortis en tirant sur les forces de l'ordre à la kalachnikov, entraînant leur "neutralisation".

 L'otage, qui s'est mis à l'abri dans une pièce de l'entreprise, au moment de la sortie des deux hommes, a été libéré indemne et un membre du GIGN blessé. Un membre du GIGN a été blessé dans l'opération. Ses jours ne sont pas en danger. 

• Porte de Vincennes. Au moins deux personnes ont été tuées dans une fusillade qui a éclaté à la mi-journée dans une épicerie juive cours de Vincennes dans l'Est de Paris, où au moins cinq personnes ont prises en otage. L'auteur de l'attaque Amedy Coulibaly serait également celui d'une autre fusillade mortelle la veille, dans laquelle une jeune policière municipale a été tuée et un employé blessé. Amedy Coulibaly a finalement été tué lors de l'assaut donné par les forces de l'ordre peu après 17h. 

Au moins trois policiers ont été blessés lors de l'attaque. Une "connexion" a par ailleurs été établie entre les frères Kouachi et le tireur de Montrouge. 

>> Regardez les images de l'assaut tournées par un journaliste d'Europe 1 :



VIDEO - Les images de l'assaut porte de Vincennespar Europe1fr

Une fausse alerte au Trocadéro. Le métro de la place du Trocadéro, à Paris, a été évacué une vingtaine de minutes. Mais "il s'agissait d'une fausse alerte", comme l'a indiqué le ministère de l'Intérieur sur Twitter. 



Europe 1 Livepar Europe1fr