Disparues de Perpignan : les os découverts sont d'origine animale

  • A
  • A
Disparues de Perpignan : les os découverts sont d'origine animale
Le suspect n°1 dans cette affaire de disparition s'est suicidé. Image d'illustration.@ BERTRAND LANGLOIS / AFP
Partagez sur :

La semaine dernière, des os avaient été découverts près d'un étang, de quoi relancer l'enquête sur la disparition en 2013 de Marie-José et Allison Benitez.

INFO EUROPE 1

La déception est grande pour la famille des disparues de Perpignan. Les os qui ont été découverts la semaine dernière près d'un étang ne sont pas ceux de Marie-José et Allison Benitez. Des tests ADN ont permis de déterminer qu'ils provenaient d'animaux, selon des informations d'Europe 1.


Mise à jour le 17/09 à 12h30. Les ossements découverts vendredi sur une plage du Barcarès sont d'origine animale et excluent dans l'immédiat tout lien avec l'affaire des disparues de Perpignan, a confirmé mardi à l'AFP le procureur.

La découverte de ces ossements mais aussi d'effets personnels, trois ans après la disparition de cette mère et de sa fille, avaient fait renaître l'espoir dans cette enquête. Le 14 juillet 2013, les deux femmes avaient disparu. Le suspect numéro 1, leur mari et père, Francisco Benitez, un soldat de la Légion étrangère, avait été retrouvé pendu deux semaines après dans sa caserne.