Disparues de Perpignan : les fouilles se poursuivent lundi

  • A
  • A
Disparues de Perpignan : les fouilles se poursuivent lundi
Le 14 juillet 2013, une mère et sa fille, Marie-Josée Benitez, 53 ans, et sa fille Allison, 19 ans, disparaissaient.@ Capture d'écran Facebook
Partagez sur :

Les enquêteurs ont découvert des ossements mais également des effets personnels. Des analyses ADN doivent être menées pour savoir s'il s'agit de la femme et de la fille de Francisco Benitez.

Les fouilles vont se poursuivre lundi près de l'étang du Barcarès après la découverte, la semaine dernière, d'ossements qui pourraient être ceux de Marie-José et Allison Benitez. Une enquête en flagrance a été ouverte vendredi dernier par le parquet de Perpignan, trois ans après la disparition de ces deux femmes, une mère et sa fille, qui avaient disparu le 14 juillet 2013. Leur mari et père, Francisco Benitez, membre de la Légion étrangère, n'avait averti la police que huit jours plus tard. Suspect numéro 1, il avait été retrouvé pendu deux semaines après dans sa caserne.

Un témoin contacte le frère. Mais l'affaire pourrait donc être relancée si les ossements appartiennent bien aux deux femmes. Et selon un avocat de la famille, "de fortes chances" existent. La découverte des ossements n'est pas le fruit du hasard. Il y a quelques jours, une personne a contacté le frère de Marie-Josée Benitez, Eric Barbet, en lui indiquant un lieu sur la plage du Barcarès. Un lieu où cette personne dit avoir vu, l'an dernier, au mois d'avril, des cheveux longs dépasser d'un sac poubelle enterré.

Des effets personnels. Eric Barbet se rend alors sur place, commence lui-même à fouiller et découvre des ossements, qu'il remet à la police. Les enquêteurs fouillent à leur tour et découvrent de nouveaux ossements mais aussi des effets personnels. Des tests ADN vont être menés dans les prochains jours afin de confirmer ces soupçons.