Disparition inquiétante à Bordeaux

  • A
  • A
Disparition inquiétante à Bordeaux
@ EUROPE 1 - STEPHANE PLACE
Partagez sur :

Un jeune homme de 19 ans est introuvable depuis une soirée arrosée samedi soir.

Des affichettes avec le visage de Vincent Zecca sont placardées dans tout Bordeaux. Le jeune homme de 19 ans, étudiant en droit et employé à temps partiel dans la grande distribution, est porté disparu depuis la nuit de samedi à dimanche. Ce Corrézien d'origine s’est volatilisé après avoir passé une partie de la soirée avec des collègues et avoir écumé de nombreux bars.

"Quand il sort, il boit beaucoup"

Sa petite amie, qui n'était pas avec lui samedi, a expliqué aux enquêteurs l'avoir eu au téléphone à 1h30. Vincent Zecca était sur le chemin du retour. "Il ne sort pas beaucoup. Mais quand il sort, il boit beaucoup", a confié Lauriane à France 3. Et ce soir-là, il avait l’air d’être alcoolisé.

Inquiète de ne le voir arriver, Lauriane a tenté de le joindre de nouveau à 3h15. Cette fois, "c’est une jeune femme qui a décroché. Mais j'ai entendu un couple. Elle m'a répondu qu'il était devant chez eux, place Fernand-Laffargue, et qu'il était ivre", a confié la petite amie de Vincent Zecca au journal Sud-Ouest. Le dialogue s’interrompt brutalement. Et impossible de joindre de nouveau cette personne.

Ses affaires personnelles découvertes

Dimanche, le blouson de Vincent Zecca a été découvert, accroché à une barrière du centre de la ville. Il a été trouvé par une joggeuse, avec le téléphone portable du jeune homme et ses papiers d’identité.

Une enquête a été ouverte par la Sûreté départementale pour disparition inquiétante. Les policiers ont découvert que plusieurs tentatives de retrait avaient été effectuées avec sa carte bancaire au cours de la seconde partie de nuit de dimanche, "après sa disparition", a assuré Lauriane à Sud-Ouest. Les enquêteurs devraient, par ailleurs, visionner les images des caméras de vidéosurveillance de la ville.

Les proches de Vincent Zecca, comme sa mère interrogée par Europe 1, sont plongés dans un grand désarroi. "On attend des nouvelles de la police. On ne sait pas où aller chercher", explique-t-elle alors que plusieurs de ses amis ont balayé la ville et placardé des avis de recherche.

Un appel à témoins lancé

Lors d'un point-presse, l'inspecteur général de la police nationale et directeur départemental de la sécurité publique de la Gironde Pierre-Marie Bourniquel annonce lancer "un appel à témoins", notamment pour retrouver la première jeune femme, restée inconnue "malgré une grosse enquête de voisinage".

Après les premières recherches en surface depuis dimanche, les pompiers devraient plonger mercredi dans la Garonne aux alentours de l'endroit où la veste de Vincent Zecca a été trouvée.

Pierre-Marie Bourniquel a reconnu que cette affaire "préoccupe au plus haut point" la police, même si "on ne dramatise pas". En outre, le commissaire n'a pas démenti que la carte ait été utilisée à Lormont, à plusieurs kilomètres de l'endroit où Vincent a passé la soirée et où sa veste a été retrouvée.

Les enquêteurs ont récupéré depuis dimanche une quarantaine de vidéos, notamment à des distributeurs de billets, qu'il faudra environ 48 heures pour étudier.

APPEL A TEMOINS : Vincent Zecca mesure 1,78 mètre. Il est mince, les cheveux plats, bruns. Au moment de sa disparition, il portait un pantalon en jean bleu et des chaussures noires. Toute personne susceptible de fournir un témoignage est invitée à se rapprocher du commissariat central en téléphonant au 05.57.85.77.77.