Disparition au large de Calais : le corps de l'un des plaisanciers retrouvé

  • A
  • A
Disparition au large de Calais : le corps de l'un des plaisanciers retrouvé
L'épave du bateau "pêche-promenade" a été retrouvée et identifiée par les plongeurs à 1,5 km des côtes. @ AFP
Partagez sur :

Le corps de l'un des deux plaisanciers disparus en mer mercredi, au large de Calais, a été retrouvé vendredi matin dans l'épave du bateau.

Le corps de l'un des deux plaisanciers disparus en mer mercredi au large de Calais, dans le Pas-de-Calais, a été retrouvé vendredi matin dans l'épave du bateau, a annoncé la brigade nautique de Calais.

Le deuxième navigant pas encore retrouvé. À la suite de "la découverte de l'épave" jeudi, "nous avons continué les investigations" vendredi matin et "vers 8h30, nous avons trouvé le corps d'un homme d'une cinquantaine d'années, coincé dans la cabine du bateau", a indiqué Bertrand Poton, commandant de la brigade nautique de Calais. "Il n'y avait qu'une personne à bord, le deuxième navigant n'a pas encore été retrouvé", a-t-il ajouté. L'épave du navire de type "pêche-promenade", retrouvée jeudi après-midi à 1,5 km des côtes et à une dizaine de mètres de profondeur par les plongeurs, a été ramenée sur le sable, a-t-il précisé.

Épave vide. Jeudi soir, les investigations n'avaient rien donné et un sauveteur de la Société nationale de sauvetage en mer (SNSM) faisait état d'une épave vide. Les deux plaisanciers, membres de la même famille, étaient partis en mer mercredi après-midi. Sans nouvelles, leurs proches avaient prévenu les secours dans la soirée.

Le Centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) avait alors engagé, entre autres, un hélicoptère, le patrouilleur de la Marine nationale et le canot de la SNSM de Calais, selon la préfecture maritime.

Enquête ouverte. Jeudi matin, le dispositif de recherches aériennes avait été renforcé par un hélicoptère des gardes-côtes britanniques et par un avion Falcon 50 de la Marine nationale. Le parquet de Boulogne-sur-Mer a ouvert une enquête pour "déterminer les circonstances de la disparition des deux plaisanciers", selon la préfecture maritime.