Dieppe : quatre garçons "violents"

  • A
  • A
Dieppe : quatre garçons "violents"
@ MAXPPP
Partagez sur :

Malgré leur casier judiciaire vide, les meurtriers présumés d'Alexandre était bien connus.

Comment en sont-ils arrivés là ? Pourquoi les deux fratries – à chaque fois deux frères de 15 et 17 ans – ont décidé d'abattre froidement Alexandre, un "copain" de 17 ans également ? Les policiers et le millier d'habitants du village de La Feuillie ne comprennent pas.

Rien dans leur comportement et leur casier judiciaire ne laissait présager un tel acte. "Je ne comprend absolument pas", a réagi Gilles Favard, principal du collège où ont été scolarisé les agresseurs.

A propos de l'un d'eux, le principal admet "qu'il ne fallait pas trop l'embêter, mais tout le monde le savait et il ne nous a jamais posé de problème", a-t-il commenté au micro d'Europe 1.

"Ils étaient violents"

Ce n'est pas l'avis d'un adolescent scolarisé avec eux. "Ils étaient violents. Dès qu'ils se faisaient insulter, ils tapaient tout de suite. Ils se prenaient pour des grands", se souvient-il.

"J'accuse les parents de nonchalance, de désinvolture, de démission totale et de rupture avec la vie et la réalité", a lancé Anna Castaldo, la mère d'Alexandre.

Selon les premiers éléments de l'enquête, Alexandre a été assassiné parce qu'il savait que les deux fratries avaient commis un cambriolage.

"Des jeunes sans limites"

Avec une méthodologie qui rappelle le grand banditisme, ils ont attiré le jeune homme dans un guet-appens où chacun a joué un rôle précis. Un l'a amené en scooter dans la forêt, deux autres lui ont tiré chacun leur tour une balle dans la nuque, et le dernier a arrosé le corps d'essence avant de le brûler. Puis chacun est rentré chez soi sans s'inquiéter, selon le lieutenant-colonel Jeannin.

Sans regret non plus. "On n'a pas le sentiment qu'ils se rendent pleinement compte de leur acte et de la gravité de la situation dans laquelle ils se sont mis. Ils sont totalement désinhibés. Ce sont des jeunes sans limite", a-t-il commenté sur Europe 1.