Deux retraités tués chez eux

  • A
  • A
Deux retraités tués chez eux
@ MAx PPP
Partagez sur :

Le couple retrouvé mort vendredi a été tué à l'arme blanche en début ou milieu de semaine.

Un couple de retraités septuagénaires, retrouvé mort vendredi dans son pavillon de Pont-Sainte-Maxence, dans l'Oise, a été tué à l'arme blanche quelques jours auparavant dans des circonstances encore troubles, ont indiqué samedi les enquêteurs.

Les corps de ces retraités, décrits comme "discrets" et relativement "seuls" par le voisinage, ont été découverts vendredi en début d'après-midi par des amis, inquiets de n'avoir aucune nouvelle depuis plusieurs jours.

"Une grande violence".

Selon le parquet de Senlis et les gendarmes de l'Oise, leur agression, probablement survenue entre le début et le milieu de la semaine, a été "d'une grande violence". "Les deux décédés portaient de nombreuses ecchymoses et de nombreuses traces de coups à l'arme blanche, une vingtaine chacun", a expliqué samedi lors d'une conférence de presse la procureure de la République de Senlis, Chantal Berger, évoquant un "homicide".

Agés tous deux de 76 ans, l'homme et la femme "gisaient à terre, l'un dans l'entrée, l'autre dans la cuisine", a-t-elle ajouté. La femme n'était toutefois pas ligotée, contrairement à ce que laissaient entendre des premières informations de presse, a-t-elle souligné. Le pavillon, qu'ils habitaient depuis plus de 20 ans, a été "fouillé" mais les enquêteurs refusaient samedi de valider officiellement la thèse du crime crapuleux.

Trois pistes

Le ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux a déclaré sur TF1 samedi soir que les enquêteurs suivaient "trois pistes, mais il peut y en avoir d'autres". "Ce peut être un toxicomane, un déséquilibré ou encore une mise en scène", a-t-il précisé.