Deux jeunes fauchés à Tain-L'Hermitage

  • A
  • A
Deux jeunes fauchés à Tain-L'Hermitage
Selon les informations d'Europe 1, les deux adolescents circulaient sur le même vélo@ GOOGLE MAP
Partagez sur :

Ils ont été tués non loin du lieu où se tenait la marche d'hommage à Marie-Jeanne.

L’accident s’est produit en plein centre-ville. Une adolescente qui circulait à vélo a trouvé la mort vendredi après avoir été fauchée par un camion à Tain-L'Hermitage, dans la Drôme, non loin du lieu où se tenait la marche silencieuse en hommage à Marie-Jeanne, la jeune joggeuse de 17 ans tuée à Tournon-sur-Rhône. Un second cycliste, âgé d’une vingtaine d’années, grièvement blessé et transporté à l'hôpital de Valence, est décédé quelques heures plus tard.

"On a entendu une dame qui criait"

Selon les informations d'Europe 1, les deux adolescents circulaient sur le même vélo. La jeune fille de 15 ans était assise sur le guidon tandis que son camarade était sur la selle. D'après les premiers éléments de l'enquête, le vélo a traversé à un passage piéton au moment où le feu passait au vert. Du haut de sa cabine, le chauffeur du camion ne les a pas vus.

"On a entendu une dame qui criait énormément. On s’est dit qu’est-ce qui se passe ? La dame était choquée, le long du trottoir", raconte un employé des services de la mairie. "Il y avait deux jeunes personnes écroulées au milieu de la chaussée et un camion un petit peu plus loin. On est arrivés sur les lieux, la fille était déjà partie parce qu’elle était très abîmée. Le garçon était encore vie quand on est arrivés mais il était en train de partir aussi", conclut-il.

Alcoolémie négative pour le chauffeur du camion

Selon les premiers éléments de l'enquête, dévoilés par Antoine Paganelli, le procureur de Valence, "le chauffeur qui a été soumis à un contrôle d’alcoolémie était totalement à jeun. L’alcoolémie était négative".

Ni les gendarmes ni les pompiers n'ont pu dire si les victimes se rendaient à la marche d'hommage qui a débuté vers 14h00 à Tournon-sur-Rhône, en Ardèche, à l'initiative des camarades de lycée de la joggeuse de 17 ans disparue samedi.

"La charge émotionnelle est très lourde, avec l'écho à cette affaire de Tournon. On a dû ouvrir un accueil à l'hôtel de ville de Tain-L'Hermitage pour s'occuper d'une dizaine de personnes très choquées", ont indiqué les pompiers.