Deux détenus brièvement évadés de la prison de l'île de Ré

  • A
  • A
Deux détenus brièvement évadés de la prison de l'île de Ré
@ JOEL SAGET / AFP
Partagez sur :

Deux détenus se sont brièvement évadés de la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré, vendredi, avant d'être arrêtés. 

C’est la plus grande maison centrale de France. Entre 400 et 500 détenus vivent dans la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré. Deux d’entre eux s'en sont échappés vendredi matin avant d'être finalement arrêtés peu avant midi.

Des détenus dangereux. L'alerte avait été donnée vers 11 heures. Et selon les informations d'Europe 1, les deux hommes sont signalés comme particulièrement dangereux. Âgés d'une trentaine d'années, ils purgeaient de longues peines pour des affaires de viol et de meurtre.

Ils ont brièvement séquestré un agent technique avec lequel ils travaillaient à l'intérieur de l'établissement. Après l'avoir neutralisé, ils lui ont volé ses clés de voiture... mais ils sont néanmoins partis à pied, ce qui laisserait entendre qu'ils ont escaladé les douves de la prison. L'ïle de Ré a immédiatement été bouclée par les gendarmes et notamment les accès au pont de l'île de Ré, seul accès à la terre ferme. Un hélicoptère a même survolé la zone. 

Une cavale de deux heures. Les deux fuyards ont été interpellés sur le parking d’un centre commercial à Saint-Martin-de-Ré. L’un d’entre eux s’est rendu quand il a vu les gendarmes. L’autre a tenté de s’échapper, mais il a très vite été rattrapé et immobilisé. Leur cavale aura duré deux petites heures.