Deux alpinistes meurent en Savoie après une chute dans une crevasse

  • A
  • A
Deux alpinistes meurent en Savoie après une chute dans une crevasse
Les alpinistes grimpaient le Mont Pourri.@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Trois hommes grimpaient le Mont Pourri en Savoie, quand deux ont chuté dans une crevasse. Le troisième homme est grièvement blessé. 

Deux alpinistes âgés de 30 et de 58 ans ont trouvé la mort samedi après-midi en Savoie après une chute dans une crevasse à 3.400 mètres d'altitude, a-t-on appris dimanche auprès des secours en montagne. Un troisième alpiniste âgé de 28 ans, membre de cette cordée au moment du drame, était toujours dimanche dans un état grave, souffrant de fractures au fémur, aux côtes et du bassin. L'accident a eu lieu samedi matin alors que les trois hommes évoluaient en descente à 3.360 mètres d'altitude sur le glacier du Geay, dans le massif de la Tarentaise, en Savoie.

Le blessé évacué à l'hôpital. "Ils ont dévissé et sont tombés dans une crevasse", a précisé la CRS de Modane, confirmant une information des médias régionaux. C'est le gardien d'un refuge situé en contrebas, s'inquiétant de ne pas voir revenir les trois alpinistes, qui a alerté les secours, vers 17h30. En raison des conditions météorologiques sur les lieux de l'accident, ces derniers ont été épaulés dans leur intervention par des gendarmes de Courchevel et d'Albertville. Les trois hommes ont été retrouvés vers 20h30 et l'alpiniste gravement blessé a été évacué à l'hôpital de Bourg-Saint-Maurice. Les corps des deux autres victimes ont été récupérés ce dimanche matin à cause des mêmes conditions météorologiques.

Enquête ouverte. Les trois hommes avaient entrepris de gravir par sa voie normale le Mont Pourri, un sommet situé sur la commune de Peisey-Nancroix, en Savoie. Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur les circonstances du drame. Samedi soir, les Alpes ont également été endeuillées par deux autres décès en montagne. Dans les Hautes-Alpes, un randonneur de 43 ans est mort après une chute de 200 mètres dans un ravin à La Chapelle-en-Valgaudemar. En Isère, un moniteur de ski de 31 ans a trouvé la mort sur un sommet de la station de l'Alpe d'Huez après une chute accidentelle de 150 mètres au cours d'une randonnée.