Éboulement de la falaise : recherches stoppées, pas de victimes découvertes

  • A
  • A
Éboulement de la falaise : recherches stoppées, pas de victimes découvertes
Partagez sur :

L'éboulement, qui s'est produit sur une plage de la Côte d'Albâtre en Normandie jeudi, n'a pour l'instant pas fait de victimes. 

Un éboulement de falaise, sur une centaine de mètres, s'est produit jeudi en Normandie sur une plage de la Côte d'Albâtre, au nord de Fécamp. Les recherches n'ont rien donné et ont été interrompues en fin de journée. Aucune victime n'a été découverte.

"Aucun point chaud" découvert par les chiens. "Les recherches ont été interrompues vers 18h30, après décision du maire de la commune", a déclaré à la presse le capitaine Eric Tirelle, porte-parole du Comité opérationnel départemental d'incendie et de secours (CODIS) de Seine-Maritime. Les deux chiens spécialisés dans les séismes, qui ont participé aux recherches, "n'ont remarqué aucun point chaud", a indiqué Eric Tirelle, qui a reconnu qu'on ne pouvait être sûr à 100% de l'absence de personnes sous les rochers.

Un important dispositif de secours. Quarante-cinq sapeurs-pompiers avaient été mobilisés, une équipe cynophile était également sur place et un hélicoptère des douanes a survolé la plage. Près de 50.000 m3 de roches se sont écroulées sur une plage de la commune de Saint-Martin-aux-Buneaux, entre Fécamp et Saint-Valéry-en-Caux, au lieu-dit "Petites dalles".

"Assez fréquent sur la côte". Une hôtelière dont l'établissement surplombe la plage témoigne sur Europe 1. "C'est assez fréquent sur la côte. Il y a déjà eu un éboulement dimanche dernier, sur cette même place à Petites Dalles. Il y en a eu un plus haut vers Criel-sur-mer en mars dernier". L'hôtelière précise que les locaux ont pour recommandation de "ne pas se promener au ras des falaises. Mais sinon la plage est autorisée. Et quand on fait de la pêche à pied, on se rapproche des falaises. Le problème, c'est que comme elles font 80 mètres de haut, lorsqu'il y a un éboulement, il y a une possibilité que vous n'ayez pas le temps de vous échapper."