Des octogénaires à contresens sur l'A63 causent deux accidents avec des camions

  • A
  • A
Des octogénaires à contresens sur l'A63 causent deux accidents avec des camions
@ DENIS CHARLET / AFP
Partagez sur :

Les deux personnes âgées ont été hospitalisées dans un service de gériatrie, les gendarmes les ayant découverts dans un "état de sénilité avancé" et "particulièrement désorientés"

Un demi-tour avant un péage, puis 20 kilomètres parcourus à contresens, un premier léger accrochage avec un camion suivi d'une collision frontale avec un deuxième poids-lourd : un couple d'octogénaires a provoqué deux accidents mercredi soir sur l'A63, selon la gendarmerie.

"Etat de sénilité avancé". Ni les chauffeurs des poids-lourds, ni le conducteur, âgé de 83 ans, ni son épouse de 84 ans, n'ont été blessés, a précisé le chef d'escadron départemental de sécurité routière de la gendarmerie des Pyrénées-Atlantiques, René Moog. Les deux personnes âgées ont toutefois été hospitalisées dans un service de gériatrie à l'hôpital de Bayonne, les gendarmes les ayant découverts après l'accident dans un "état de sénilité avancé" et "particulièrement désorientés". Aucune consommation d'alcool et de stupéfiant n'a été détectée.

Demi-tour pour une raison indéterminée. Selon les premiers éléments de l'enquête, le couple, qui circulait dans le sens Bordeaux-Biarritz, a d'abord fait demi-tour autour de 21h au niveau du péage de Biarritz, pour une raison encore indéterminée. Il a ensuite poursuivi sa route à contresens sur 20 km, "effleurant un camion qui contenait des détonateurs d'air bag" potentiellement à risque en cas d'incendie, puis heurtant frontalement "à faible allure" un autre camion au niveau de la commune de Tarnos dans les Landes, la vitesse étant réduite sur la zone pour cause de travaux.

Selon les derniers chiffres de la sécurité routière, 124 accidents, dont 26 mortels, ont été dus en 2016 à un véhicule circulant à contresens sur une autoroute ou sur une route à chaussées séparées. Ils ont occasionné 28 tués.