Depuis sa cellule, il escroque par téléphone plus de 130 personnes âgées

  • A
  • A
Depuis sa cellule, il escroque par téléphone plus de 130 personnes âgées
En quatre mois, le détenu de 39 ans a fait des milliers de tentatives, utilisant 13 téléphones portables et 20 lignes différentes.@ JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :

Un détenu de 39 ans a été mis en examen vendredi, soupçonné d'avoir escroqué par téléphone, depuis sa cellule, plus de 130 personnes âgées pour un préjudice de 190.000 euros.

Un détenu de 39 ans a été mis en examen vendredi, soupçonné d'avoir escroqué par téléphone, depuis sa cellule, plus de 130 personnes âgées pour un préjudice de 190.000 euros, a-t-on appris de sources concordantes.

Un "faux policier". Ce détenu de la maison d'arrêt d'Osny, dans le Val-d'Oise, déjà condamné pour escroquerie et en prison depuis "plus de 10 ans", appelait ses victimes en se faisant passer pour "un faux policier", afin de leur soutirer leur numéro de carte bancaire ou de les convaincre d'acheter des cartes de téléphone prépayées, a précisé une source policière, confirmant une information du Parisien. Il utilisait ensuite l'argent pour jouer en ligne, selon cette source.

Treize téléphones, 20 lignes différentes. En quatre mois, "il a fait des milliers de tentatives", utilisant 13 téléphones portables et 20 lignes différentes, a-t-elle ajouté, précisant que les victimes venaient de toute la France. Une information judiciaire a été ouverte vendredi, notamment pour escroquerie en bande organisée et introduction d'objets illicites en détention, a indiqué le parquet de Pontoise. Sa compagne fait également l'objet de poursuites.