Dans le Var, un publicitaire réclame en grand "la mort pour les terroristes"

  • A
  • A
Dans le Var, un publicitaire réclame en grand "la mort pour les terroristes"
Le premier message affiché par le publicitaire varois, après les attaques à Paris.@ FRANCK PENNANT / AFP
Partagez sur :

Un publicitaire varois a pris depuis plusieurs années l'habitude de se servir de ses panneaux publicitaires pour diffuser des messages tranchés.

Il fait savoir son opinion… en lettres capitales. Un publicitaire du Var s’est servi jeudi de l’un de ses panneaux pour réclamer "La mort pour les terroristes", au lendemain des attentats de Bruxelles.

Un immense panneau. Installé sur les bords de la départementale 559, dans les environs de Toulon, l’énorme panneau métallique de 4 mètres sur 3 avait déjà été utilisé par le Varois après les attentats de Paris. "Monsieur le président changeons la loi. La mort pour les terroristes et leurs complices", y lisait-on. Ce qui lui a valu un signalement au procureur de la République.



Communication. Son propriétaire, Michel-Ange Flori assume : "C'est mon avis et je l'affiche à la place d'une publicité pour le supermarché du coin. J'investis pour communiquer mon opinion", a-t-il déclaré à France TV info après avoir inscrit son dernier message. Il assure avoir reçu de nombreux soutiens. Pour l'heure ni les forces de l'ordre ni la municipalité n'ont encore réagi.

Récidiviste. En 1999, Michel-Ange Flori, originaire de Corse, avait fait une garde à vue ; il s’était déjà servi de l’un de ses panneaux publicitaires pour critiquer le rôle de l’Etat dans l’affaire Erignac, rappelle Var matin.