Crash de l’A320 : que sait-on des pilotes ?

  • A
  • A
Crash de l’A320 : que sait-on des pilotes ?
@ JOHAN NILSSON / TT NEWS AGENCY / AFP
Partagez sur :

On sait peu de choses sur le profil des deux pilotes de l’A320 qui s’est crashé mardi dans les Alpes. 

Le mystère du crash de l’A320 s’est amplifié jeudi lorsque l’on a appris que l’un des deux pilotes s’est trouvé seul aux commandes tandis que l’autre est resté bloqué à l’extérieur du cockpit. Suicide ? Malaise ? Problème technique ? Les hypothèses sont ouvertes mais les regards se tournent vers les deux pilotes. Qui étaient-ils ?

Le scénario en vol. Selon les informations d’Europe 1, c’est le copilote qui est resté à l’intérieur. Le commandant de bord avait quitté le cockpit sans doute pour se rendre aux toilettes. A son retour, il frappe doucement. Sans réponse, il frappe plus fort et crie : "Andreas, ouvre la porte !" Le commandant de bord tente à ce moment-là d’enfoncer la porte. Sans succès. Le nom du copilote, Andreas Lubitz, allemand de 28 ans, a été annoncé jeudi par le procureur de la République de Marseille, Brice Robin, lors d'une conférence de presse. 

L’un était très expérimenté, l’autre moins. Très peu d’informations ont filtré sur le profil des deux pilotes, qui parlaient tous deux allemands. On connaît néanmoins leur parcours professionnel. Le commandant de bord était très expérimenté. Il avait plus de 10 ans d’expérience et plus de 6.000 heures de vol sur des appareils Airbus. Le copilote, lui, avait été engagé en septembre 2013 par Germanwings et comptait 630 heures de vol. Juste avant d'e^tre embauché, il avait suivi une formation à Brême, au centre de pilotage du groupe Lutfhansa. Mais il avait interrompu celle-ci durant plusieurs mois pour une raison encore inconnue

Le témoignage d’un ancien collègue du commandant de bord.Sur Europe 1, Dieter, un pilote tout juste retraité de la Lufthansa qui connaissait bien le commandant de bord pour avoir volé avec lui, décrit un "pilote très sérieux, l’un des meilleurs que nous avions". "Je suis sûr à 100% qu’ils ont fait du mieux qu’ils ont pu", ajoute-t-il. Dieter révèle aussi que le commandant de bord était marié et père de deux enfants. 

Le silence de Germanwings. Germanwings a refusé de commenter ces dernières informations ainsi que de dévoiler l’identité des pilotes. La compagnie s’appuie pour cela sur la loi de protection des données personnelles. 

>> LIRE AUSSI - Crash de l'A320 : ce que l'on sait du copilote Andreas Lubitz

>> LIRE AUSSI - Document exclusif - crash de l'A320 : "c'était un excellent pilote"

>> A VOIR - Crash A320 : "un acte délibéré" selon Bernard Chabbert 

>> LIRE AUSSI - Crash A320 : les proches des familles sont en France