Crash de l'A320 : "20% de la population n’arrive plus à prendre l’avion"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Xavier Tytelman est spécialiste de la sécurité aérienne, responsable du stage du Centre de traitement de la peur de l'avion.

L’INFO. Le crash de l’A320 est au centre de toutes les discussions. Chaque jour apporte son lot de révélation sur ce drame qui a coûté la vie à 150 morts. Un drame qui a relancé, chez certains, une peur panique de monter dans un avion. C’est ce que Xavier Tytelman, spécialiste de la sécurité aérienne et responsable du stage du Centre de Traitement de la Peur de l'Avion, a raconté samedi matin au micro d’Europe 1.

"On a brisé la confiance entre le cockpit et la cabine". "Les pilotes sont un des membres sur lesquels les gens ont le plus de confiance. Là, on a brisé la confiance entre le cockpit et la cabine. On a 20% de la population qui n’arrive plus à prendre l’avion, 14% qui n’ont jamais aussi à le prendre et 6% qui se sont promis de ne jamais le reprendre."

Lui qui reçoit des gens ayant peur de prendre l’avion assure que parmi les questions posées, rares sont celles qui concernent les pilotes : "non, il y a une confiance importante en eux. C’est une population saine, un peu comme des sportifs, avec des contrôles médicaux réguliers".

"Une très bonne année" pour l'aviation. Quant à ce fameux argument selon lequel l’avion serait le moyen de transport le plus sûr,  Xavier Tytelman assure que, cette année, "on a deux accidents en trois mois, sur neuf millions de vols. Si on continue à ce rythme, on sera sur le meilleur score de l’histoire de l’aéronautique. C’est une très bonne année pour le moment, même si c’est difficile à entendre".

>> LIRE AUSSI - Crash de l'A320 : il avait "planifié de commettre un acte odieux"

>> LIRE AUSSI - A320 : que sait-on du scénario du crash ?

>> LIRE AUSSI - Crash de l'A320 : ce qu'il s'est passé dans le cockpit

>> LIRE AUSSI - Qui était Andreas Lubitz, le copilote à l'origine du crash de l'A320 ?