Coup de filet chez les "Hamidovic"

  • A
  • A
Coup de filet chez les "Hamidovic"
@ MAX PPP
Partagez sur :

19 adultes ont été arrêtés, soupçonnés d'avoir obligé des jeunes filles à mendier et voler.

Elles disent toutes s'appeler "Hamidovic". Pour le reste, les policiers ne savent pas grand chose de cette centaine de jeunes Bosniaques, âgées de 12 à 20 ans, qui étaient forcées de mendier et de voler dans les transports en commun de plusieurs capitales européennes, de Paris à Madrid, en passant par Rome et Bruxelles. Un vaste coup de filet a permis mardi d'arrêter 19 personnes, des adultes soupçonnés d'être les meneurs de ce "réseau criminel clanique et familial", selon les enquêteurs.

Parmi les personnes arrêtées, se trouve le chef présumé de ce réseau, le "père", Fehim Hamidovic, un homme de 58 ans, qui était sous le coup d'un mandat d'arrêt international. Ses deux fils ont également été interpellés en Italie. 13 autres suspects ont été arrêtés en France, aux alentours de Montpellier, de Perpignan et d'Aix-en-Provence.

Entre 300 et 1.000 euros par jour

Les enquêteurs estiment que chaque adolescente, sous la contrainte et la menace de représailles violentes, pouvait rapporter entre 300 et 1.000 euros par jour. Dans un reportage de 66 Minutes, une journaliste avait retrouvé les jeunes filles dans un hôtel du centre de Paris où elles semblaient louer des chambres.

Ces interpellations interviennent après plus de deux ans d'enquête menée par la Brigade de protection des mineurs, assistée par la police judiciaire de Montpellier et l’Office central de lutte contre la délinquance itinérante.