Côte d'Or : une lycéenne poignardée

  • A
  • A
Côte d'Or : une lycéenne poignardée
L'entrée du lycée Jean Marc Boivin.@ CAPTURE GOOGLE MAP
Partagez sur :

Son pronostic vital est engagé. Son agresseur, un camarade de lycée a été placé en garde à vue.

Une lycéenne de 17 ans était entre la vie et la mort lundi soir après avoir été poignardée lundi en début d'après-midi dans l'enceinte même de son lycée situé à Chevigny Saint-Sauveur, en Côte d'Or, rapporte Le Parisien. "Elle a reçu deux coups de couteau dans l'enceinte du lycée par un de ses copains", a confirmé un responsable de la gendarmerie. Le pronostic vital de la jeune fille est engagé et l'adolescente était toujours au bloc opératoire lundi soir au CHU de Dijon.

Un lycée "paisible" 

L'agresseur de la lycéenne, qui avait pris la fuite l'arme à la main, a été interpellé par les forces de l'ordre et placé en garde à vue à l'hôpital de Dijon, selon le Bien Public. L'agresseur est "un élève qui venait d'arriver en Seconde" et qui "ne s'était pas particulièrement fait remarquer" jusque-là, dans ce lycée de près de 700 élèves qualifié de "paisible" par le recteur de l'académie de Dijon, Cyril Nourissat sur place en fin de journée. Il a fait état devant la presse de "difficultés d'ordre personnel entre les deux lycéens", alors que la piste d'un différend amoureux était évoquée. Selon les élèves interrogés, la jeune victime, interne, était en section sports-études, faisant du bicross (BMX), comme son agresseur.

Au lycée Jean-Marc Boivin, après l'agression, les cours "se sont déroulés normalement" lundi après-midi, malgré la mise en place d'une cellule psychologique, a précisé le recteur, les professeurs n'ayant pas fait valoir leur droit de retrait.