Corse : le député Paul Giacobbi renvoyé en correctionnelle pour détournement de fonds publics

  • A
  • A
Corse : le député Paul Giacobbi renvoyé en correctionnelle pour détournement de fonds publics
@ PASCAL POCHARD CASABIANCA / AFP
Partagez sur :

Le conseil départemental de Haute-Corse aurait versé quelque 480.000 euros de subventions frauduleuses, entre 2008 et 2011, à une époque où Paul Giacobbi le présidait.

Le député DVG de Haute-Corse Paul Giacobbi a été renvoyé mardi en correctionnelle pour détournements de fonds publics au terme de l'enquête sur l'affaire dite des "gîtes ruraux", aux côtés de 23 autres prévenus. Selon l'instruction, le conseil départemental de Haute-Corse aurait versé quelque 480.000 euros de subventions frauduleuses, entre 2008 et 2011, à une époque où Paul Giacobbi le présidait, a précisé le procureur de Bastia Nicolas Bessone, confirmant une information de Corse-Matin.

Procès en fin d'année. Le procès devrait se tenir pendant 10 jours, du 21 novembre au 2 décembre 2016, a-t-il ajouté. L'affaire avait éclaté après l'assassinat le 21 mars 2011 de Dominique Domarchi, un proche de Paul Giacobbi, qui était aussi président du conseil exécutif de la Collectivité territoriale de corse (CTC) jusqu'à la victoire historique des nationalistes aux élections territoriales fin 2015.

La cellule anti-blanchiment du ministère de l'Economie et des Finances, Tracfin, s'était alarmée du versement de subventions destinées à la création de gîtes ruraux à l'un des fils de Dominique Domarchi. À la suite de ce signalement, les comptes de proches d'élus départementaux avaient été épluchés et plusieurs versements suspects avaient été mis à jour.