Corse : l'accident masquait un meurtre

  • A
  • A
Corse : l'accident masquait un meurtre
@ Capture d'écran - France 3 Corse
Partagez sur :

Les pompiers ont cru à une sortie de route dramatique. La victime a en fait été tuée par balles.

L'INFO. Un homme de 22 ans a été tué par balles dimanche soir en Haute-Corse, a-t-on appris lundi de source proche de l'enquête. Dans un premier temps, ce décès semblait avoir été provoqué par un accident de la circulation. Il s'agit en fait de la sixième victime d'un homicide en Corse depuis le 1er janvier et le cinquième tué par balles.

Une sortie de route… Les pompiers sont intervenus dimanche dernier, peu après 23 heures, sous une pluie battante, pour ce qui ressemblait à une sortie de route près du village de Caporalino, non loin de Corte. C'est là qu'ils ont trouvé le corps sans vie de Gabriel Cortes, éjecté du véhicule, près de sa voiture. Le corps comportait plusieurs blessures, dont une grave à la tête, mais la mort a d'abord été imputée au seul accident.  

… qui dissimulait un homicide. La dépouille a ensuite été transférée au centre hospitalier de Bastia pour y être examinée par un médecin. Ces examens ont non seulement démontré que les blessures ne correspondaient pas à un accident de la route, mais surtout que la victime avait été atteinte par deux décharges d'arme à feu, dont une dans la tête. Une autopsie a été ordonnée par le parquet pour déterminer le type d'arme utilisée. Le parquet a ouvert une enquête de flagrance qui a été confiée à la police judiciaire. Gabriel Cortes était connu de la police pour des affaires mineures.

Le récit de France 3 Corse :