Corps enterré dans un jardin : un homme écroué

  • A
  • A
Corps enterré dans un jardin : un homme écroué
@ PHILIPPE DESMAZES / AFP
Partagez sur :

Les causes de son décès n'ont cependant pas été déterminées, dans l'attente des résultats de toutes les analyses.

Un homme a été mis en examen et écroué vendredi soir pour meurtre, après la découverte dans son jardin du corps d'un Toulousain disparu début octobre, a-t-on appris auprès du parquet de Toulouse. Mercredi, le suspect s'était présenté à la police et avait avoué avoir enterré la victime à son domicile de Montastruc-la-Conseillère (Haute-Garonne). Il avait alors guidé les policiers jusqu'à la découverte du corps.

Mis en examen pour "homicide volontaire". Sa garde à vue prolongée jeudi, il a été déferré vendredi soir et mis en examen pour "homicide volontaire" avant d'être placé sous mandat de dépôt, a-t-on indiqué au parquet. L'autopsie réalisée vendredi a permis de confirmer que la victime était bien Jean-Philippe Raynaud, 32 ans, disparu dans la nuit du 30 septembre au 1er octobre. Les causes de son décès n'ont cependant pas été déterminées, dans l'attente des résultats de toutes les analyses.

Le suspect s'en tient à une "thèse accidentelle". Le trentenaire avait disparu après un dîner avec des collègues : téléphone coupé, voiture introuvable, les policiers n'avaient plus aucune trace de cet homme et envisageaient toutes les hypothèses (accident, mauvaise rencontre, départ volontaire). Ils avaient lancé un appel à témoin. Le suspect s'en tient à une "thèse accidentelle", a précisé le parquet, qui indique que la victime et le mis en examen ne se connaissaient pas avant le soir des faits. La voiture de ce dernier n'a pas été retrouvée.